Se faire tatouer au bambou en Thaïlande, ! Je vous dis tout !

Par kallisteha
Se faire tatouer au bambou en Thaïlande, prix, conseils, douleurs et bonnes adresses ! Bref tout ce qu'il faut savoir sur ce tatouage traditionnel ! - Kallisteha, voyages et vérités - Instagram @kallisteha

Se faire tatouer à chacun de mes voyages pour garder une trace, un souvenir, voilà l’un de mes rituels ! Même si je me suis calmée depuis (dieu merci, sinon je serai recouverte d’encre de partout !) il y a des tatouages que je porte dans mon coeur tout particulièrement ! C’est le cas de mon tatouage au bambou fait en Thaïlande, il y a deux ans ! Mais le tatouage au bambou (ou Sak Yant) est encore plein d’idées reçues :

Le tatouage au bambou fait mal ?
Combien coûte un Sak Yant ? Comment ça se passe ?
Il est temps que je vous dise tout !

Tout ce qu'il faut savoir SUR

Le tatouage
au bambou en Thaïlande

Se faire tatouer au bambou en Thaïlande, prix, conseils, douleurs et bonnes adresses ! Bref tout ce qu'il faut savoir sur ce tatouage traditionnel ! - Kallisteha, voyages et vérités - Instagram @kallisteha

Le tatouage au bambou / Sak Yant
qu'est-ce que c'est ?

Appelé également Sak Yant, il s’agit de la technique traditionnelle du tatouage en Asie (comme en Polynésie avec le tatouage Maori par exemple, même si le procédé est un peu différent). Cette pratique locale est en fait une vraie coutume, puisqu’elle remonterait à la période khmère (ancien peuple du Cambodge, il y a plus de 3000 ans). Le procédé est simple, des aiguilles sont positionnées au bas d’une tige en bambou ou en métal, trempées dans de l’encre et apposées sur la peau par « pointillés » (comme le Dot Art). La peau n’est donc pas « déchirée » comme au tatouage à l’aiguille, mais transpercée point par point. C’est pour cela que les tatouages au bambou prennent un peu plus de temps que les tattoos classiques. Bref, on ne trace pas de ligne, on tapote ! Et je précise au cas-où, c’est un tatouage permanent !

Combien coûte
un tatouage au bambou ?

Bien moins cher que chez nous ! Je ne sais pas combien prennent au minimum les tatoueurs de votre quartier, mais sur la Côte d’Azur, le prix d’un tatouage débute autour de 80, 100 euros. En Thaïlande, les prix avoisinaient toujours les 20 ou 30 euros (et plus pour les grosses pièces, évidemment) soit 700, 1000 Baths environ. Le Sak Yant était un poil plus cher que le tatouage à l’aiguille, mais toujours dans cette fourchette de prix. Les prix sont-ils négociables ? Ils le sont, si vous vous y prenez tôt dans vos rendez-vous ! Un tatoueur qui vous dépanne en vous calant entre deux rendez-vous fera forcément moins d’effort sur le prix. En tous les cas, Ils baissent généralement de 10 euros mais pas beaucoup plus ! (N’hésitez pas à me contredire en commentaires haha et à me dire que je me suis fait avoir :D).

Se faire tatouer au bambou en Thaïlande, prix, conseils, douleurs et bonnes adresses ! Bref tout ce qu'il faut savoir sur ce tatouage traditionnel ! - Kallisteha, voyages et vérités - Instagram @kallisteha
Défi : Si tu as repéré le beau mec torse-nu dans le miroir tu dois absolument me le dire en commentaire !

Pourquoi se faire tatouer au bambou ?

Il y a plein de raisons ! Comme pour n’importe quel tatouage la raison peut être spirituelle, symbolique, religieuse, médicale (pour recouvrir des cicatrices) ou purement décorative et esthétique. Le tatouage au bambou séduit beaucoup de jeunes touristes occidentaux, qui souhaitent se démarquer par cette technique originale rare, qui est soi-disant plus douloureuse (bande de frimeurs !). Mes raisons étaient un mélange d’esthétisme, de souvenir et de praticité : Un tatouage classique demande des soins durant 3 semaines environ pour une période de cicatrisation à peu près équivalente. Le tatouage au bambou est, lui, plus facile, car il demande moins d’entretien, moins de cicatrisation et fait en général moins mal qu’un tatouage ordinaire ! Mais l’argument ultime que je peux vous exposer aujourd’hui est qu’il s’agit d’une technique artisanale et traditionnelle d’Asie ! Et rien que pour le savoir-faire (c’est magnifique à regarder) et le souvenir de ces pays, je trouve que ça vaut le coup !

Quand se faire tatouer
durant son voyage en Thaïlande ?

Comme pour tout tatouage, on évite le soleil, la mer et les frottements avec les habits durant les jours qui suivent le tattoo ! Le tatouage au bambou est un peu moins contraignant puisqu’il nécessite moins de soins et de jours de cicatrisation qu’un tatouage à l’aiguille électrique. Je recommande toutefois de vous faire tatouer en fin de séjour afin de ne pas vous gâcher les vacances avec les soins et les temps d’expositions restreints sous le soleil. Si vraiment vous tenez à le faire au début, privilégiez plutôt la fin de journée ou la veille de jours de pluie afin de laisser votre peau au repos, un maximum ! En revanche, réservez votre rendez-vous le plus tôt possible, dès votre arrivée en Thaïlande ! Les bons salons sont souvent prit d’assaut ! Et plus c’est fait dans l’urgence, moins le prix sera négociable !

Où se faire tatouer
au Bambou en Thaïlande ?

=> Direction les îles de Thaïlande et cap sur Koh Tao la plus célèbre du golf d’Andaman ! J’ai débarqué sur cette ile suite à vos recommandations à propos des fonds marins de cette zone ! Si j’ai légèrement déchanté de ce que j’ai pu voir sous l’eau (souvenez-vous de ma dépression et de ma crise de nerfs suite au corail complètement mort en story !). C’est malgré tout là bas que je suis tombée sur le super salon de tatouage traditionnel où j’ai sauté le pas ! Je vous recommande donc le salon Thai art tattoo : Ce ne sont clairement pas des as du rangement mais ils sont très propres, très bien équipés et s’y connaissent parfaitement. 

Dessins et inspirations
de tatouages thaïlandais

ET D'ASIE DU SUD !

Inspirations de dessins
& motifs asiatiques

J’aime allier une idée personnelle à la destination où je me trouve. Pour ce tatouage en Thaïlande, j’avais choisi le symbole bouddhique de l’Unalome, (qui représente le cheminement de l’esprit tout au long de notre vie) couplé à un mot qui résonnait en moi et qui représentait la fameuse claque que je venais de prendre en arrivant dans ce pays ! Pour vous aider à trouver des idées voici mon tableau Pinterest des tatouages spéciales « inspirations voyages » ! Vous y trouverez des photos mais aussi des grilles de motifs et symboles; je le remplis régulièrement !

https://www.pinterest.fr/kallisteha/tatouages-de-voyage/

Choix du modèle,
mes conseils pour le tatouage au bambou

Je ne vais pas vous recommandé de dessin en particulier, puisque c’est totalement personnel et subjectif ! En revanche, je peux vous apporter 2 ou 3 conseils qui concernent le tatouage au bambou et qui font suite à mon vécu !

1 – Choisissez un motif aéré : Le tatouage au bambou à la réputation de s’épaissir légèrement avec le temps. De ce fait, choisissez un modèle où les traits et les éléments sont assez espacés les uns des autres. Mon idée était de faire un Unalome de 3 ou 4 cm sur l’avant bras. Le tatoueur a été d’excellent conseil pour la taille et m’a recommandé de le faire presque 2x plus grand que prévu, afin de le laisser « vivre » dans le temps. Je ne regrette absolument pas sa taille de 10 cm (que j’adore) puisque l’encre et le temps ont fait leur travail : La ligne s’est très légèrement épaissie et certains endroits auraient pu faire pâté. Ce n’est heureusement pas le cas !

2- Choisissez le bon endroit : Pour ne pas que l’encre s’épaississe, que le tatouage se déforme ou s’efface ! Evitez donc au maximum les endroits de frottements, les endroits sensibles où la peau est tiraillée car le tatouage aura tendance à se déformer et s’épaissir plus facilement. On évite également tout tatouage à connotation spirituelle ou religieuse sous la ceinture ! Le bas du corps tatoué est mal vu chez les bouddhistes mais également dans plein d’autres régions du monde. Evitez également les grands tatouages dans le dos (ou en tous les cas, cachez-les, car au Japon seuls les Yakuzas sont tatoués à cet endroit. D’après le tatoueur, même en Asie du sud, cela reste un signe d’appartenance à cette mafia.)

3- Penser au côté pratique : Le jour où je me suis fait tatouée, il y avait un américain dans le salon qui se faisait faire un énorme tatouage sur le mollet. Le résultat était magnifique. Ca donne envie, c’est sûr ! Mais pour ma part, je préfère me faire tatouer de petits motifs lors de mes voyages. Ils sont plus discrets, plus facile en soin et surtout bien moins contraignants (soleil, frottements) ! Bref, si vous vous faites tatouer au début d’un voyage, préférez les petits symboles et ornements.

Comment se passe
le tatouage au bambou ?

DEROULEMENT D'UNE SÉANCE DE TATOUAGE

Je dois dire que c’est le tatouage le plus simple que j’ai jamais fait ! Je me suis rendue au salon pour parler du dessin avec le tatoueur, on a validé ensemble le mot en question (sait-on jamais que Google Translate ait mal traduit la phrase, que je ne me retrouve pas avec un « va te faire foutre » en thaïlandais haha.) Puis je suis revenue à l’heure prévue, il m’a installé et paf, j’étais tatouée !

Déroulement du tatouage
au bambou en 10 étapes !

1. On se rend au salon & on rencontre le tatoueur : Cela permet d’évaluer le feeling avec lui, de checker l’hygiène du salon et de vérifier si ses dessins nous plaisent !
2. On parle projet : Faisabilité, contraintes de temps, de position, d’emplacements… Et on prends en compte ses recommandations.
3. On définit ensemble le meilleur emplacement sur le corps : En terme de douleur, frottement, complexité et respect des traditions !
4. On fixe un prix : On peut négocier, mais généralement les prix ne baissent pas énormément ! 10 euros, tout au plus 😀
5. On fixe le rendez-vous : Si possible en soirée ou en fin de séjour.
6. Le jour J : On ajuste ensemble la taille, l’orientation, la grosseur du trait etc. Tous doutes méritent d’en parler : posez bien vos questions !
7. Il désinfecte la zone choisie et positionne le motif à l’endroit défini.
8. On s’installe confortablement.
9. Le tatouage : Après avoir désinfecter le matos, il trempe l’aiguille dans l’encre et tapote votre peau d’un geste précis !
10. On savoure ! Pas de bruit désagréable d’aiguille électrique, c’est beau à regarder.
11. C’est fini ! On admire le résultat, on se « cellophane », on paie et c’est tout !

Cicatrisations & soins

Se faire tatouer au bambou en Thaïlande, prix, conseils, douleurs et bonnes adresses ! Bref tout ce qu'il faut savoir sur ce tatouage traditionnel ! - Kallisteha, voyages et vérités - Instagram @kallisteha

1 – On retire le cellophane quelques heures plus tard afin de laisser respirer sa peau ! Si possible après s’être lavé. (Vous me remercierez quand vous serez sous les 40°C d’humidité de la Thaïlande :D)

2- On nettoie le tatouage deux à trois fois par jour avec du savon au Ph neutre sans frotter ou à l’eau claire, dans le pire des cas. On sèche à l’air libre (pas de frottements avec la serviette !)

3- On hydrate avec une fine couche de crème. En France, la Bépanthen est souvent conseillée, mais en Thaïlande je n’avais que de l’huile de coco ! Elle a parfaitement fait l’affaire, puisque remplie de propriétés !

4- Le Sak Yant cicatrise très vite puisque inscrit moins profond dans l’épiderme par rapport au tatouage classique. D’ailleurs comparé à ce dernier, il ne rejette presque pas d’encre ! On évite le soleil et l’eau durant la semaine qui suit et on protège avec de la crème solaire durant tout l’été ! (Je recommande de le faire même pour des vieux tatouages !).

Se faire tatouer au bambou en Thaïlande, prix, conseils, douleurs et bonnes adresses ! Bref tout ce qu'il faut savoir sur ce tatouage traditionnel ! - Kallisteha, voyages et vérités - Instagram @kallisteha

Douleurs
& idées reçues

Douleurs : Bon. soyons honnête, je ne suis pas une référence en terme de douleur car je la crains très peu. Vous l’aurez compris, je n’ai ABSOLUMENT PAS EU MAL durant toute la durée de mon tattoo au bambou, alors que mon tatouage est fait sur l’os ! Le tatouage au bambou est réalisé moins profondément que celui à l’aiguille électrique et ferait donc moins mal que cette dernière ! Oui tout ce que vous avez entendu n’est que rumeur ! Je pense surtout que la douleur est due à l’accumulation des points : plus le tatouage est grand = plus c’est long = plus tu douille ! 😀 Donc pas due à l’aiguille elle-même mais plus au cerveau qui enregistre !

Epaississement : Comme je le disais dans l’encart du dessus, le tatouage au bambou à la réputation de grossir avec le temps ! Je ne sais pas si c’est vraiment dû à la manière de tatouer ou plutôt à l’encre utilisée. Car, en Thaïlande, toutes les encres que j’ai vu étaient de sous-tons bleu. En France nous avons de très bonnes encres d’un vrai noir, qui ne bougent absolument pas dans le temps. Je pense donc que l’épaississement est dû à la qualité de cette dernière. J’ai fait le mien en 2017 et oui, il s’est légèrement épaissi durant l’année qui a suivi. Il ne fait pas aussi net comme le reste de mes tatouages mais le grossissement reste subtil, promis ! 

Bon alors, qui est prêt à sauter le pas ?!

Pour résumer : Ca ne fait pas si mal, ça laisse une empreinte de son voyage pour la vie et ça à en plus un sens spirituel ;). Comme d’habitude je vous laisse réagir ou me poser vos questions en commentaires !
 
Gros bisous !

Commentaires & réactions

2 Commentaires

Karine 10 novembre 2019 - 19 h 00 min

Bonjour, je compte me faire tatouer un sak yant lors de mon séjour en Thaïlande dans 3 semaines. Je ne sais pas encore si je vais opter pour le bambou si comme tu dis ça épaissis car je vais le faire sur l’omoplate (donc frottement). Le tien est super. Et jai remarqué le dos du « beau gars » lol

Répondre
kallisteha 11 novembre 2019 - 12 h 49 min

Hello Karine !
Trop fort ton commentaire, Tu as un oeil de lynx toi aussi haha !

Oui le Sak yant s’épaissit plus que le tatouage classique (tous ceux que j’ai pu voir, ce sont épaissi la première année mais ensuite ça ne bouge plus. D’ailleurs tu me fais penser que ce serait bien que je rajoute une photo de maintenant, pour avoir une comparaison.)

Sinon, tu peux aussi faire ton tatouage sur l’omoplate en classique et un second petit tatouage (très aéré) au bambou ? Si tu aime les tatouages, c’est quand même vraiment cool, car c’est traditionnel et c’est très beau à voir dans la manière de faire !

Des bisous <3
(Ah et je suis trop curieuse de voir ce que tu fais si tu le fais
n'hésite pas à venir me faire un coucou sur Instagram ou autre !)

Bises

Répondre