Athènes, terre en vue !

Par kallisteha
Guide d'Athenes sur une journée : De l'Acropole au stade panathenaique en passant par le Zappeion, voici toutes mes bonnes adresses ! - Kallisteha, voyages et vérités

Alors que le navire faisait cap sur l’une des plus antiques villes du monde, il y a eu ce moment magique où tout à coup, des dizaines de mouettes volaient avec grâce autour de nous, comme pour accueillir notre énorme bateau. La hauteur du pont où je me trouvais, faisait que j'étais parfois au-dessus d’elles à pouvoir saisir cet instant incroyable, celui de voir leurs ailes doser le vent; la mer était calme, nous accostions sans bruit. Et soudain...Athènes, face à nous ! J’en ai pris plein les yeux; il y avait des milliers d’immeubles, tous aussi blancs les uns que les autres, construits à perte de vue jusqu’aux montagnes. Tout la haut, au loin, la fameuse colline où les vestiges se tiennent encore fièrement debout : l’Acropole, berceau du monde.

L'Acropôle, berceau du monde.

Teris était là: debout, appuyé contre le capot de sa voiture noire et me regardait avec attention. Il se dirigea alors vers moi et proposa de me faire découvrir la ville en échange de quelques euros. J’accepta. Fier de ses racines, il m’expliquait les anecdotes politiques & historiques d’Athènes, tout en me menant aux différentes destinations. Il me racontait combien de courses il avait pu faire et combien de clients il avait pu croiser dans sa vie; autant de rencontres, fixées à jamais sur du papier photo qu’il gardait précieusement dans le pli du fauteuil passager. Comme une enfant face à un trésor, j‘y ai discrètement plongé la main. Un peu honteuse, j’en ressortis un énorme amas de photo argentique, sur lequel je découvris leurs poses improvisées devant les voitures du moment. 

3 kilomètres plus tard, vint le premier arrêt : « On se retrouve ici dans une heure » me dit-il, en me déposant devant l’endroit le plus emblématique d’Athènes. Il me fallait d’abord gravir les marches en marbre, polies par les innombrables passages des touristes, pour arriver devant les colonnes de l’Acropole. Je dois bien l’avouer, être tout la-haut, ça a quand même quelque chose de magique ! J’avais une heure imposée et donc pas une minute à perdre, pour contempler les millions de détails de ces pierres remplies d’histoires. Du marbre, des voutes, des colonnes, des frises d’ornements… et puis au bord du vide, une vue panoramique sur tout Athènes: le temple de Zeus en bas, les centaines d’immeubles jusqu’à l’horizon, et puis enfin, la mer. 

Guide d'Athenes sur une journée : De l'Acropole au stade panathenaique en passant par le Zappeion, voici toutes mes bonnes adresses ! - Kallisteha, voyages et vérités
Vestiges de l'Acropole - Guide d'Athenes sur une journée : De l'Acropole au stade panathenaique en passant par le Zappeion, voici toutes mes bonnes adresses ! - Kallisteha, voyages et vérités
Vestiges de l'Acropole - Guide d'Athenes sur une journée : De l'Acropole au stade panathenaique en passant par le Zappeion, voici toutes mes bonnes adresses ! - Kallisteha, voyages et vérités

Le parlement d'Athènes

Teris, tenait absolument à ce que j’y aille pour assister à la relève de la garde et veillait particulièrement à ce que l’horaire soit respecté !  Il me déposa en haut d’une longue rue descendante et promis d’attendre tout en bas. Je me mis donc en route. Sur les côtés, de magnifiques barrières en fer forgé renfermaient le Parlement; La rue était déserte et seule une guérite tenue par des militaires se trouvait là; Justement, l’un d’eux en sorti précipitamment. D’abord, j’entendis un drôle de bruit de sabot et finis par apercevoir au loin, deux gardes d’allures étranges. Alors je m’approcha. 

Ils portaient des manteaux dont la ressemblance à des robes était assez déroutante ainsi que d’épais collants blancs. A leurs pieds, de longs souliers pour le moins originaux, ornés de pompons ! Ils levaient les jambes très haut, gardaient leurs pieds en l’air avant de le faire claquer sur le sol ! Je les regarda exécuter la relève de la garde durant de longues minutes avant d’enfin conclure que je venais de vivre le moment le plus surprenant de toute ma vie ! Je ne vous en direz pas plus à ce sujet car vous devez absolument voir ça en vrai, de vos propres yeux !

Gardes Evzones devant le parlement d'Athènes

stade olympique,
zappeion & temple de zeus

Tout en bas de la rue, l’emblématique stade Panathénaïque ! Sa forme de U et son marbre blanc lui apporte un caractère qu’aucun autre ne peut égaler. C’est d’ici que part la célèbre flamme Olympique ! Il est l’endroit où l’athlétisme et les tout premiers jeux olympiques ont débutés en l’honneur d’Athena. Comme ce devait être fou d’être assis dans ces gradins à l’époque, en présence des plus grandes figures de l’antiquité et de ses futurs champions ! Direction ensuite le Temple de Zeus, le Zappeion, l’église orthodoxe et le quartier shopping; non dénués d’interêts mais bien moins marquants que ce que je vais vous raconter …

La surprise de Teris

Teris a voulu terminer la journée par l’arrêt dans un petit port paisible. Je n’ai aucune idée, ni de son nom, ni d’où il se trouve exactement. On aurait dit un petit port de pêcheurs très intimiste. Pas de touriste et uniquement de tous petits restaurants jonchant le bord de la baie; Les gens prenaient le temps de nous regarder passer. Il y avait à ce moment précis, une luminosité folle qui se reflétait dans l’eau: la mer devenait presque argent et les mats des voiliers claquetaient au vent. J’ai voulu clore ce chapitre par un verre en terrasse et Teris, d’abord gêné, accepta. Il me raconta le coût de la vie chez eux depuis leur entrée dans l’Europe.

Guide d'Athenes sur une journée : De l'Acropole au stade panathenaique en passant par le Zappeion ou encore le temple de Zeus, voici toutes mes bonnes adresses ! - Kallisteha, voyages et vérités
Guide d'Athenes sur une journée : De l'Acropole au stade panathenaique en passant par le Zappeion ou encore le temple de Zeus, voici toutes mes bonnes adresses ! - Kallisteha, voyages et vérités

le manque de travail, la pauvreté, la population grandissante et les coups d’état. Il connaissait les noms de nos différents présidents (et moi aucun de chez eux) et se questionna sur le prix d’un paquet de cigarette en France. J’ai aimé le regarder et observer chacune de ses mimiques. Ses doigts arqués, sa chemisette entrouverte… Il avait la vie marquée dans ses traits, la peau tannée par le soleil et une certaine sagesse émanait de lui. Il y avait à cet endroit, une quiétude comme nulle part ailleurs. Le temps était lent. Paisible.

 

Puis Teris a fini par me déposer une toute dernière fois.
Et voilà que je mettais le cap ailleurs...

Commentaires & réactions

10 Commentaires

Rokusan 5 mars 2019 - 20 h 41 min

Beaucoup n’ont pas aimé Athènes. Comme toi je l’ai adoré. J’ai découvert une ville bien différente de ce que l’on m’avait décrit, et je t’avoue que j’ai extrêmement hâte de retourner la visiter pour mieux la connaître. L’Acropole est tout simplement magnifique, et le point de vue que l’on a dessus depuis le Mont Lycabette démontre toute sa grandeur. Bref ce fut mon gros coup de cœur pendant mon court séjour en Grèce et merci pour ce bel article qui m’a doucement fait revivre mon petit week-end à Athènes 🙂

Répondre
kallisteha 6 mars 2019 - 17 h 51 min

Ohhhhh j’adore ce genre de commentaire ! Très contente d’avoir pu t’y replonger ! je l’ai trouvé tellement particulière et l’ai adoré aussi. Gros bisous

Répondre
Parents-voyageurs 4 mars 2019 - 15 h 25 min

Superbe tes photos! Bravo 😍

Répondre
kallisteha 5 mars 2019 - 15 h 02 min

Coucou ! Merci pour ce gentil mot <3

Répondre
katia 4 mars 2019 - 15 h 59 min

J’ai lu beaucoup d’avis, disant qu’Athènes était faisait partie des villes qu’ils avaient regretté visiter.
Mais ton article à démontré tout autre chose, as-tu eu un quelconque regret ? T’attendais-tu à mieux ? ou pas ?

Répondre
kallisteha 5 mars 2019 - 15 h 09 min

Coucou toi !
Depuis mon voyage en Thailande, pour lequel j’ai été très déçue (je te met le lien de mon article coup de gueule ici) j’essaye de ne plus me fabriquer d’idées préconçues sur la destination. C’est compliqué car on s’imagine toujours les choses d’une certaine façon, mais j’essaie de prendre le pays ou l’endroit où je me rend comme il est. Pour Athènes, je m’imaginais des collines immaculées avec des vestiges un peu partout, sans tourisme organisé autour. Alors bien-sûr, c’est énormément construit, énormément pauvre, il y a des rues où les immeubles sont plus que vétustes et des rues où le shopping est poussé à l’extrême. Mais face à ça, il y a une vraie identité, des belles rencontres et malgrè tous ces touristes et tout ce béton j’ai trouvé Athènes très authentique. Je te la conseille vraiment.
Gros bisous

Répondre
Ro 4 mars 2019 - 14 h 30 min

Tes photos sont magnifiques!

Répondre
kallisteha 5 mars 2019 - 15 h 02 min

Merci beaucoup 🙂

Répondre
Raouf 12 mars 2018 - 2 h 28 min

C’est super bien écrit. Sa donne envie d’y aller 🙂

Répondre
kallisteha 27 mars 2018 - 18 h 07 min

C’est super mignon ! Merci beaucoup, si tu y va un jour, n’hésites pas à me raconter ! Gros bisous

Répondre