Grèce

C’est facile la Grèce. On pense mer, soleil et ruelle blanches. Sauf que c’est pire que ça… Il y a le bleu intense et profond de la Méditerranée qui se heurte au blanc de la chaux dont sont composées les maisons. Il y a les bougainvilliers, ici et là qui ponctuent les contrastes de leurs couleurs vives. Et puis il y a le relief, si particulier là-bas. Tantôt au ras du sol, tantôt abrupte, tantôt rouge, tantôt noir… Il m’a coupé le souffle plus d’une fois. Alors oui, lorsque l’on pense à la Grèce, on croit pouvoir la résumer en trois petits mots, mais elle n’est pas que ça. Elle est véritablement surprenante. Enivrante, envoutante.