corse

  • J’aime leur mentalité, bien souvent incomprise. J’aime leur hospitalité, leurs principes. J’aime leurs visages typés. Leurs rythmes de vie et leur côté profondément sauvage. Là-bas c’est comme si tout était simple. J’oublis la vie normale. Là-bas je ressors enfin mon aquarelle, mes livres. Je prend le temps d’écrire des cartes postales. De poser ma vie…

    1 FacebookTwitterPinterest