Un réveillon à Londres

by kallisteha

UN REVEILLON A LONDRES

Jeudi 29 décembre : « Et si on fêtait le nouvel an à Londres ? »
Décision un peu folle, sortie de nulle part, validée en moins de 5 secondes.

LONDON CITY

Southwark

Découvertes des jolies rues pavées et des jolies portes à l’anglaise. Des rues propres où des surprises à chaque tournant nous attendent …

Après 2 bagages à main préparés dans l’euphorie la plus totale, on atterrit enfin (après 3h de retard) à l’aéroport de Gatwick ! Je découvre pour la toute première fois la capitale londonienne. Si tôt descendus du métro, s’élève, face à moi The Shard, une immense tour qui transperce le brouillard. « Mais ? Y’a des grattes-ciel à Londres ? », ok je sors de l’oeuf… Je pensais juste que tout était résidentiel ! J’ai adoré cette rue, St Thomas Street: les bâtiments étaient vraiment très soignés et les portes très travaillées !

Ce n’est que sur la place, en bas de la rue, que j’ai réalisé que j’étais vraiment en Angleterre; il y avait un joli marché local, bondé et plein d’odeurs ! En face de lui, une magnifique église qui fut un vrai coup de ♡ : the Southwark Cathedral. Elle fait très Harry Potter je trouve ! J’ai adoré ses extérieurs qui vous transportent un peu dans un autre monde… Il y avait ce grand jardin avec un petit potager et des petites pancartes descriptives, mais surtout un géant jeu d’échecs, posé comme ça, dans un coin.

Guidés par de jolis immeubles on décide de traverser vers Cathedral Street; Londres est pleine de surprise… au bout de cette jolie rue pavée, un IMMENSE bateau de pirates avait envahi les lieux ! The Golden Hinde II est une réplique du voilier de Sir Francis Drake, l’explorateur du 16ème siècle et corsaire favori de la Reine Elizabeth 1er. Symbole de l’aventure, il a naviguer dans toutes les mers du globe ! ( Visite £7,00 / 8€ ). 

Puis tout au bout un pont enjambant la Tamise… On s’approche pensant au London Bridge « c’est ça le célèbre Pont de Londres ?! » – Précision : je suis un peu déçue de la réalité, mais après vérification, il s’agit du Tower Bridge, tout simplement ! D’ici nous pouvons admirer le quartier des affaires avec ses 3 célèbres buildings ( The walkie talkie, Leadenhall et le Gherkin (de G à D)). On finit par se perdre dans une ruelle où l’on trouve une magnifique ruine qui est en fait the Winchester Palace. Une jolie musique se fait entendre, un joueur de flûte fait vivre la rue…

 

Westminster

BIG BEN, ME VOILA ! 

« Woooow, ah ouais quand même ! ». Tout juste sortis du métro, je tombe sur lui, GIGANTESQUE, MAGNIFIQUE ! La hauteur, la largeur et tous ses détails… des colonnes de reliefs semblent sortir carrément de la paroi et sur chacune d’elles, les statuettes sculptées sont tellement précises au niveau du détail que l’on croirait presque à de la dentelle ! Ce qui m’a frappé c’est qu’un édifice de cette envergure, soit érigé au même niveau que la Tamise ! Les pieds dans l’eau ! 

Le temps presse, plus le temps de regarder, les rues se remplissent en vue du réveillon; peu fan des mouvements de foule je préfère m’éloigner vers le pont. Soudain, une cornemuse se fait entendre; j’aperçois le joueur, en Kilt (tradition oblige, certes, mais pour le moins surprenant !). Il anime le trottoir en tapant du pied. Il à un immense sourire et fait de grand gestes avec ses bras ! Un super moment. Je décide de m’éloigner encore; décidément, l’affluence est dingue dans les rues !

DE SOHO A WHITEHALL STREET

J’avais toujours entendu dire que Soho, était LE quartier branché de Londres, très cosmopolite et déjanté niveau style, en gros, quand on y est, on sait qu’on y est…. C’est après avoir demandé notre chemin à toute l’Angleterre que l’on à constaté que nous étions déjà à Soho ! Un quartier un peu ordinaire à vrai dire, moins clinquant que le centre de Westminster et pas de punks à portée d’oeil ! (le quartier punk est en fait Camdem !)

J’ai commencé par Chinatown qui était tout près; je m’attendais à voir des étales sur les trottoirs mais la nuit tombant, tout était déjà rangé. J’ai continué vers le quartier Gay : là, des dizaines de bars étaient animés et surtout l’immense drapeau arc en ciel, symbole LGBT, était étendu au dessus de la rue, contrastant avec les bâtiments monotones. Plus loin, Trafalgar Square, un très joli endroit où Harry Potter faisait la conversation à Batman, Yoda, quant à lui, était en lévitation ! J’ai fini par arriver sur une jolie rue très commerçante : Leicester Square, où les boutiques M&M’s et Lego faisaient fureur. Ici, les boutiques sont immensément démesurées et leurs vitrines ne peuvent qu’allécher les passants !

Puis il y a eu cette rue toute blanche, très épurée. C’est le hasard qui nous a guidé jusqu’ici : Whitehall Street où un magnifique monument commémorant les femmes de la 2nd Guerre Mondiale, était érigé : C’est peut-être la première fois qu’un monument aux morts me frappe autant. Mais surtout, en bas de la rue, quelques mètres plus loin, Il y avait ces militaires qui s’affairaient à balayer une immense sculpture ! Je sais pas comment expliquer ça, ils étaient trop beaux à regarder ! Ils avaient des allures de ramoneurs de cheminée à la Mary Poppins avec leurs grands balais ! (J’ai pris au moins 13 photos ). Puis La nuit est tombée. A l’angle d’une rue : L’émerveillement ! Un magnifique hôtel était trop trop trop joliment décoré ( The Ermin’s Hotel sur Caxton street). Des lumières partout, des arbres de noël immense qui brillaient et cette jolie cour : Magique.

LONDON CITY

La nuit tombe...

Le réveillon approche, tout s’organise dans les rues, les gens se pressent et abondent de tous les côtés. Les policiers sont partout, les sourires aussi. Il fait noir. Les boutiques et entrées d’immeubles éclairent désormais les rues…

Quelques Heures plus tôt vers 18 heures je m’était moqué gentiment des anglais qui étaient déjà à table ! C’est vers 21 heures que mon estomac a criés famine et que je me suis mise en quête d’un resto. « Les cuisines sont fermées » « Quoiii à 21 heures le 31 décembre, c’est une blague ?! » : J’ai fini dans une « eatery » sur la rue Strutton Ground – comme une malheureuse ! Le repas vite avalé, je me suis remise en route et aie très vite été confronté à un léger souci : Ils avaient fermé toutes les rues du centre ! Impossible de rejoindre Buckingham Palace que je voulais absolument voir. On à fini par s’incruster dans un hall d’hôtel, morts de froid et de fatigue à attendre désespérément le feu d’artifice qui n’arrivait pas ! 

Puis minuit a sonné et le feu d’artifice a éclairé le pont du Big Ben …
Magique.

Sur le même thème

1 comment

Martine avril 2, 2017 - 9:35

Très joli reportage sur 2 jours avec de bien belles photos qui donnent envies d’aller y voir…

Reply

Leave a Comment