« Kallisteha », le commencement

by kallisteha

Oui je sais • j’avais promis • mais je suis dans le train pour rentrer sur nice, on est en fait le 19 septembre • je m’ennui • alors je me suis dis qu’avancer avant le départ, sur le premier article de ce 30 days challenge • seulement le premier • ça n’était pas si grave • non ?

LE PETAGE DE PLOMBS

Pour commencer et bien commencer il faut commencer par le commencement ! On me demande sans arrêt si kallisteha est mon prénom et ce qu’il veut dire. C’est une des questions qui revient le plus. Je me suis donc dit qu’un article dédié pour tout vous expliquer serait salutaire ! Pour ceux qui me suivent depuis le début, vous me connaissiez, au départ, sous le nom de « mllecbs ». « Cbs » était l’abréviation de casse-bonbons, mon surnom officiel (pas du tout représentatif…on est d’accord). Je trouvais que ça n’était finalement pas assez orienté voyage (ce que je voulais développer sur le blog) et que cela faisait trop fifille, trop lifestyle, trop beauté.

J’ai longuement réfléchi (non je mens, vous me connaissez, le changement a été fait en une soirée.) Je voulais un nom qui donne des envies d’ailleurs, un nom qui fasse voyager, un nom jamais entendu, un nom singulier et surtout, surtout, qui ait du sens pour moiCette recherche fut le fruit d’une réflexion familiale. J’ai mobilisé tout le monde (Oui, je porte bien mon surnom). Bon, J’ai entendu pas mal de connerie, avouons-le, jusqu’à ce que mon frère me dise « et pourquoi tu ne partirais pas sur « kalliste » en référence à la Corse.  En plein dans le mile, Il m’énerve. 😀

KALLISTE, UNE PHILOSOPHIE

Comme je le dis dans mon a propos, kallistê est un mot qui date de l’antiquité, il désignait à cette époque une île de Méditerranée, la plus belle de toutes. La légende ne donne pas plus de précisions sur son emplacement exact, alors certains pensent que c’est de la Corse dont il est question et d’autres qu’il s’agit de San Torin. J’avoue que cette histoire m’arrange bien :

J’ai été conçue en Corse et y suis allée chaque année dès mes premiers mois jusqu’aujourd’hui. Mon grand-père, natif de l’ile y vit encore. J’ai cette ile dans le coeur depuis petite. Je suis née sur le continent, mais c’est comme si j’étais née la bas. Je ne l’explique pas. Malgré tous mes voyages, je n’avais encore jamais réussi à trouver de plus bel endroit que mon ile. J’étais toujours très fière, d’aller trouver mon grand-père, à chacun de mes retours pour lui dire : « toujours pas de plage plus belle que la tienne »… Toujours pas, jusqu’à Santorin. Santorin a été mon coup de foudre. Santorin m’a littéralement coupé le souffle. 

Kallistê, puisqu’il semble désigner l’une et l’autre de ces iles, les iles où j’y ai tout mon coeur, est parfaitement approprié.

 

//

 

J’ai décidé de me servir de sa signification « la plus belle » comme philosophie et ligne directrice pour le blog. Comme vous le savez, je suis guide touristique (guide conférencier pour être plus exacte et médiatrice culturelle.) Mon métier vise à valoriser les richesses d’un endroit en trouvant des manières de le promouvoir. Montrer le beau donc. Mais je me bute parfois aux limites de ce métier. Je ne suis pas d’accord avec le fait d’ignorer les mauvais côtés d’un endroit, de ne pas en parler et de ne parler que des bons. (C’est d’ailleurs le problème que rencontre beaucoup d’étrangers avec la ville de Paris , qui soyons honnête, est bien loin du rêve qui leur est vendu.). Les côtés sombres, sales, pauvres, vétustes… au contraire, je pense, que ce sont eux qui font l’identité du lieu.

Kallistê c’est donc deux choses à la fois : la recherche du beau, même lorsque cela n’est pas évident. Pour prouver que même si ce n’est pas parfait, la beauté est là. En cela même.

TROUVER LE BON NOM

L’histoire de Kallistê, vous vous en doutez, est bien connue des natifs de Corse et de Grèce ! Bon nombre de commerces et d’activités portent ce nom. Par un souci de référencement, je devais me démarquer et je voulais que le mot sonne comme un prénom.  J’ai donc fait chauffer les cerveaux ! (le mien, ceux de ma famille et les vôtres !)

« KALLISTEA   –   KALLISTENA   – KALLISTERA »

Pendant que certains disaient :
« Mais moi j’aimais bien « mllecbs » (ma cousine, réfractaire)
d’autres disaient :
« Moi j’aime bien kallistena ! »
« Non kallistera, c’est mieux »
Très pratique.

J’aimais beaucoup kallistena, ça me faisait penser à un prénom russe.
Kallistera m’emportait vers des terres lointaines mais mon préféré restait le « kallistea ». Sauf que kallistea, en anglais ça fait un peu kallis TEA. « Tea » comme le thé et « Kallis qui boit du thé »… Merci mais non merci. Alors j’ai rajouté le h. Tout simplement ! Mes proches n’étaient toujours pas hyper emballés.

 

Alors, c’est finalement vous qui avez départagé le tout ! Vous aviez voté en majorité pour kallisteha. C’est comme ça que le blog est né.

Aussi, un peu grâce à vous.

 

 

 

LES AUTRES ARTICLES DU 30 DAYS CHALLENGE  |   PETITES REFLEXIONS

 

Sur le même thème

3 comments

Alex octobre 2, 2018 - 7:16

1er jour de challenge remporté haut la main 👏 un grand bravo

Quel dilemme de trouver ce nom de blog, on reconnaît bien ton côté perfectionniste et quelle chance d’avoir la Corse dans ses veines, une île de toute beauté (moi c’est un peu plus exotique : la Réunion ^^)

Tu nous fais toujours rêver avec tes destinations tel que Santorin, il faudrait toute une vie pour les visiter toutes!

Vivement le 2e jour de challenge haha 🙂

Reply
Alex octobre 1, 2018 - 9:13

1 er jour de challenge remporté haut la main ! Quelle chance d’avoir le patrimoine corse dans tes racines (moi c’est plus exotique avec la Réunion^^)

Quelle épopée pour trouver ce nom de blog, alala, mais c’est la qu’on reconnaît ton côté perfectionniste (et pas de honte d’avancer ton article hein lol)

Vivement demain !

Reply
kallisteha octobre 5, 2018 - 7:17

Olalala la réunion me fait tellement rêver !
Oui ce nom de blog à été murement pensé !
hihi bisous

Reply

Leave a Comment