Le 1 mars 2018

Focus : Le jean, cet italien !

Bonsoir mes ratons ! 

Je suis morte, suite au salon du e-tourisme dont je vous parlais en story et sur lequel je reviens bientôt, pour vous partager les stratégies sur le marketing digital, les algorythmes et le métier d’influencer. Bref, c’est donc morte mais inspirée que je reprend mon clavier ! Comme vous le savez, si vous êtes assidus, vendredi, était publié un énorme article sur les tendances printemps-été 2018 (si vous l’avez pas lu… je vous castagne  !) Des tendances folles et qui sortent du lot mais surtout, des indémodables qui reviennent éternellement ! Parmi elles, le Jean  (la matière, pas le prénom !). Je me suis donc dis qu’il fallait ABSOLUMENT un focus sur cette matière folle qui à révolutionner le confort et qui puise ses origines en Italie !

J’ai mis mon nez (bossu) dans mes livres de mode et j’ai pris des notes (#studieuse, si si.)

D’HIER …

Né bien avant le 21 siècle, d’abord , avant d’être et , le jean est un tissus robuste, utilisé pour confectionner les pantalons des marins génois (Gènes est à cette époque une ville réputée pour la qualité de ses tissus qui sont faits de toile de laine et de lin et qui servent à façonner les voiles des navires.) En 1850, Levi Strauss, un bavarois, va en faire LE pantalon de référence qu’il est encore aujourd’hui, avec la création du levi’s 501 (Levi Strauss = Levi’s hein… au cas où ).

Levi’s reprend la coupe des pantalons des marins et y ajoute des rivets en metal aux endroits les plus fragiles, des boutons pour les bretelles et des passants à la ceinture; bref les détails qui créent la singularité du jean que l’on connaît et qui existent toujours aujourd’hui . Il deviendra ainsi LE tissu utilisé pour les vêtements de travail (mineurs, bucherons…) tant sa solidité fait ses preuves.

PETITES REVOLUTIONS :

Dans les années 1930, le jean, très cow-boy apparait en couverture de Vogue (« True Western chic was invented by cowboys ») qui l’officialise comme vêtement mode à part entière . Au sortir de la 2nd GM, le jean devient un symbole de rébellion. Plus rock que cowboy, on l’associe désormais au blouson en cuir et à la Harley, Notamment grâce à Lee compagny, (une usine super connue et pour qui mon tonton travaillait. hihi.) mais surtout grâce aux acteurs de l’époque : Marlon Brando & James Dean. Le jean se métamorphose encore et quitte sa coupe droite pour la coupe pattes d’eph ! C’est les années hippie (70’s) ! « On le personnalise, on le peint, on le brode, on coud des coquillages et bien d’autres choses dessus; On y met des strass, des bijoux, des fleurs, des motifs peace and love. »

L’engouement se propage alors dans le monde entier. Le jean devient l’un des premiers biens de grande consommation : on aime sa coupe sobre et surtout son confort incomparable qui casse les codes des tenues habituelles et encore guindées de l’époque.

… A AUJOURD’HUI !

D’abord de couleur bleu brut et étroit, il connaitra les coupes droite, amples, tailles basses, pattes d’eph, tailles hautes, slims, stretchs…et se déclinera en bien des couleurs ! Le jean, confectionné à la base dans un seul but, va finalement traverser les époques, cultures et surtout s’adapter à toutes les modes pour devenir un des basiques les plus répandus de cette planète. Il est LA pièce que tout le monde porte. Milieux et âges confondus. Et ça c’est quand même une révolution !

LIU JO

Pour lui rendre hommage, j’ai voulu me tourner vers une célèbre marque italienne, originaire de Milan, non loin de Gènes où tout à commencé ! Liu Jo est connue pour ses modèles simplistes mais ayant un brin d’originalité. J’ai trouvé que les modèles de jeans collaient parfaitement avec ceux que j’avais vu sur les défilés, mais en plus abordables (et surtout plus… mettables  !).

Strass, tie & dye et coupes destroy sont donc au rendez-vous !

Je ne connaissais cette marque que de nom et ça a été un réel plaisir de fouiller ce site. Les modèles sont tout ce que j’aime, il y a toujours un petit détail qui tue ! Bref, j’y ai fait de belles trouvailles et me suis donc amusée à vous confectionner différents looks pour vous donner des idées !

le premier plutôt rock, composé de perles et rivets, peut se porter de jour comme de nuit et en toutes occasions (je l’imagine parfaitement au boulot ou autour d’un verre, voir même pour un date !) Le second est très folk et girlie avec ses fleurs et ses couleurs peps ! J’aime les broderies sur le jean qui me rappelle les jeans de mon enfance (ah la mode, cet éternel recommencement !), je lui associerai même un chapeau, histoire de bien terminer le look (d’ailleurs, je le vois trop bien en terrasse de bord de mer ou sous le soleil, lors d’une balade dans un joli village !). Le dernier… J’ai complètement craqué sur le modèle du jean , boyfriend, un peu Destroy mais tellement chic avec ces bijoux et ses perles. J’ai voulu l’associer à des escarpins sobres mais qu’on remarque quand même ! Ces modèles argentés sont une tuerie ! Quant au sac et son mixe de matières, n’en parlons pas ! Bref un look chic et bohème, mon favori .

Voilà, j’espère que cette retrospective sur le jean vous aura inspiré ! Je pense faire ça pour différentes pièces basiques (bomber, trench…) qu’en pensez-vous ? Gros bisous mes poulets frit !

Commentaires

Partager l'article
Vous aimerez aussi